Facteurs Humains des systèmes du futur

Commission en cours

La commission « Facteurs Humains des systèmes du futur » vise à aborder les grands défis auxquels seront confrontés les chercheurs et les maîtrises d’ouvrage ministérielles et industrielles concernant les systèmes du futur. En effet, comme le soulignent nombre de projets ou appels à projets, les environnements de travail vont considérablement évoluer. On parle ainsi de « cockpit du futur », d’« industrie du futur », d’« atelier du futur », d’« hôpital du futur », du « véhicule du futur », etc. Toutefois, pour les Facteurs Humains, au-delà des développements technologiques, il existera indéniablement des ruptures dans l’organisation du travail et les métiers eux-mêmes (transition professionnelle drastique, automatisation totale mais imparfaite, risques professionnels imprévus, etc.). La commission vise à développer un réseau facilitant le partage d’informations, la veille technologique et  des travaux notamment méthodologiques d’évaluation des technologies.

Historique des événements
Juin/Juillet 2022

Séminaire en ligne ou en hybride. Plus d'informations en mai 2022.

  • Thème : L'ergonomie prospective"
7 Avril 2022

Séminaire en ligne, organisé par Julien Cegarra, Emmanuel Gardinetti, Virginie Govaere & Liên Wioland

  • 13h-14h30 : Conférence de Gérard Haas (Fondateur du cabinet HAAS Avocats, spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et des NTIC, président d'honneur de GESICA, président du Think-Thank KLIMA, co-président de l'association "Les Jurisnautes") : "IA et Ergonomie : enjeux éthiques et juridiques"

  • "L'ergonomie qui vise à améliorer les conditions de travail et les relations entre êtres humains et machines, emploie de plus en plus de nouvelles technologies pour faciliter ses missions. L'utilisation de l'informatique embarquée ainsique de l'intelligence artificielle étant particulièrement présente, leur intégration pour faciliter ou prendre le pas sur des tâches humaines suscite d'importantes problématiques d'acceptation sociale, de compréhension et de fiabilité.

  • Pour autant, un usage omniprésent et invisible de l'Intelligence Artificielle soulève de nombreuses inquiétudes en matière de sécurité et d'éthique : sécurité de fonctionnement autonome des machines, déshumanisation de prises de décision, dérive du monitoring par surveillance des algorithmique des tâches, exploitation des données personnelles, biais et bruits, etc."

16 décembre 2021

Séminaire en ligne, organisé par Julien Cegarra, Emmanuel Gardinetti, Virginie Govaere & Liên Wioland

  • 13h-14h30 : Conférence de Bruno Deffains (Univ. Paris II Panthéon Assas et membre honoraire de l'Institut universitaire de France) : "Le numérique sous haute tension"
  • "La conférence consistera notamment à mettre en évidence les problèmes que soulèvent le développement des outils qui permettent un traitement massif des données individuelles au regard du fonctionnement des institutions de protection sociale. La haute tension est celle qui naît de la confrontation entre l'axiomatique de la transparence protée par la transformation numérique et celle du voile de l'ignorance qui fonde le contrat social."

2 Juillet 2021

Séminaire en format mixte (présentiel et distanciel)

  • 13h00-14h30 Conférence de Anca Boboc (Orange Lab) "Travail et innovation à l’heure du numérique"
22 janvier 2019

Séminaire inaugural, Paris XVe , 20 bis rue Balard (35 participants)

  • 9h45 Accueil
  • 10h00-10h30 Présentation des objectifs
  • 10h30-12h30 Échanges sur les modes opératoires – travail en sous-groupes
  • 12h30-14h30 Repas
  • 14h30-16h30 Restitution, suite des échanges sur les actions possibles à venir et les livrables

Trois axes ont été proposés :

  • Veille « technologique » et prévention des risques,
  • Outiller les études, prévenir les risques,
  • Encourager une évaluation précédant la diffusion des technologies.