10 ans d’ARPEGE et 20 ans d’EPIQUE. Comment la Psychologie Ergonomique et l’Ergonomie contribuent-elles aux évolutions sociétales ?

11e Colloque EPIQUE

Lille
06 - 09 Juillet 2021
Université de Lille

L'association ARPEGE (Association pour la Recherche en Psychologie Ergonomique et Ergonomie) a été créée en 2011 avec pour vocation de promouvoir la recherche en Psychologie Ergonomique et en Ergonomie. Ses centres d’intérêt sont des objets d’actualité en lien avec les différents pans de la vie humaine puisqu’elle aborde les "problématiques sociétales actuelles liées au travail, aux nouvelles technologies et nouveaux usages, à la formation et à l’innovation, dans leur lien au développement des compétences et activités humaines et à la conception technique ou organisationnelle". L’association encourage les échanges scientifiques ouverts, constructifs et la diffusion de travaux visant à mieux comprendre les transformations sociétales influençant la personne, son activité et, plus globalement, sa situation de travail ou d’usage.

Après 10 ans d’existence de l’association, quel bilan pouvons-nous dresser de la contribution des recherches, mais aussi des pratiques professionnelles et des expériences de terrain, menées en Psychologie Ergonomique et en Ergonomie ?

Comment ce domaine participe-t-il aux évolutions de notre société ? Que transforme-t-il ? A l’inverse, en quoi les transformations de notre société impactent-elles nos méthodes, nos pratiques, nos concepts ?

Par ailleurs, comment la recherche en Psychologie Ergonomique et Ergonomie permet-elle de répondre aux défis actuels tout en étant actrice des évolutions de demain ? La pandémie du Covid-19 a créé de nombreux espoirs pour "un monde d’après" plus juste, plus solidaire, plus démocratique, plus écologique. La crise qui en a découlé a rebattu, temporairement, les cartes de la conception du monde du travail. Elle a poussé à remodeler les modes d’organisation, à réinventer les styles d’interactions et à accélérer la transformation numérique. Ces changements vont-ils perdurer ? La crise sanitaire aura-t-elle entraîné des transformations durables tant pour le monde du travail que pour les situations d’usage plus larges ? Quelles analyses la Psychologie Ergonomique et l’Ergonomie peuvent-elles faire de cette situation et de son évolution ?

Ce 11ème colloque EPIQUE est/sera l’occasion de développer des échanges scientifiques autour de recherches qui mobilisent une diversité de connaissances et de compétences et qui s’appuient sur différents cadres conceptuels, différentes méthodes, voire différentes disciplines. Nous souhaitons, grâce à cet évènement, participer à rendre compte de la diversité des domaines, orientations et thèmes couverts par la recherche en Psychologie Ergonomique et en Ergonomie, car malgré cette diversité, toutes les contributions adopteront un objet commun d’étude : les personnes, en activité, au cœur de situations de travail ou d’usage.

Toutes les contributions acceptées seront publiées dans les Actes du colloque aux Éditions ARPEGE Science Publishing (sous réserve qu'elles soient présentées au colloque par les auteurs).

Les thèmes acceptés sont :

  • Activités collectives et collaboratives
  • Activités de conception et créativité
  • Activité et nouveaux systèmes de mobilités
  • Aspects psycho-ergonomiques des TIC
  • Diagnostic et prise de décision
  • Emotions, activités et technologies
  • Ergonomie et développement durable
  • Expérience utilisateur
  • Formation, compétences et savoirs
  • Gestion des situations dynamiques
  • Interactions Hommes-Machines
  • Méthodologies d’analyse des tâches et des activités
  • Méthodologies d’évaluation des outils de travail
  • Mutations du travail, évolutions techniques et organisationnelles
  • Neuroergonomie
  • Perception et gestion des risques en situation de travail
  • Prévention, santé et sécurité au travail
  • Résilience, sécurité, fiabilité
  • Sensori-motricité, activité et réalité virtuelle
  • Situations de Handicap
  • Vieillissement et facteurs capacitants

Le 11ème colloque EPIQUE, qui bénéficie du soutien du laboratoire PSITEC, se déroulera en visioconférence (via Zoom) du mardi 6 au vendredi 9 juillet 2021.

Nous aurons la joie d'accueillir 3 conférenciers invités

  • Christian BASTIEN, Université de Lorraine,
  • Christine CHAUVIN, Université de Bretagne Sud,
  • Irène GAILLARD, CNAM Toulouse.

Le mardi 6 Juillet 2021 auront lieu les Doctoriales, atelier permettant aux étudiants/es de présenter l’avancée de leurs travaux de recherche devant un comité d’experts. Dans une atmosphère constructive et détendue, l’objectif sera d’aider les doctorants/es non encore en fin de thèse. Les textes feront l'objet d'actes spécifiques.

Doctoriale associée
Comités

Présidence

Sylvia PELAYO, Françoise ANCEAUX, Justine FORRIERRE

Sous l’égide de Béatrice Cahour (CNRS Telecom Paris), Présidente d’Arpège

Comité d'Organisation

Françoise ANCEAUX - Université Polytechnique Hauts-de-France

Béatrice CAHOUR – CNRS Telecom Paris

Justine FORRIERRE – Université de Lille - ULR 4072 - PSITEC

Corinne GRUSENMEYER – INRS Nancy

Rémy HUBAUT - Université Polytechnique Hauts-de-France

Christine HUMEZ – Université de Lille - ULR 4072 - PSITEC

Romaric MARCILLY – CHU de Lille

Janick NAVETEUR – Université de Lille et Université Polytechnique Hauts-de-France

Sylvia PELAYO – Université de Lille

Jeanne THÉBAULT – Université de Lille - ULR 4072 - PSITEC

Anthony VACHER - IRBA

Comité Scientifique

Albentosa Julie (Institut de Recherche Biomédical des Armées)

Anceaux Françoise (LAMIH-UMR CNRS 8201, INSAhdf-UPHF)

Bastien Christian (Université de Lorraine - Metz)

Bobillier-Chaumont Marc-Eric (Laboratoire GRePS, Université Lyon 2)

Boccara Vincent (CNRS LIMSI, Université de Saclay)

Bonnardel Nathalie (PsyCle, Aix-Marseille Université)

Boucheix Jean-Michel (Université de Bourgogne)

Bourgeon Léonore (Institut de Recherche Biomédical des Armées)

Bourmaud Gaëtan (Université de Paris Saint Denis)

Brangier Eric (Université de Lorraine - Metz)

Burkhardt Jean-Marie (IFSTTAR – LPC)

Cahour Béatrice (CNRS Télécom Paris Tech)

Cegarra Julien (Centre Universitaire Jean-François Champollion, Albi)

Chauvin Christine (LabSTICC - Université de Bretagne Sud)

Chevalier Aline (CLLE-LTC, Université Toulouse 2-Jean Jaures)

Coeugnet-Chevrier Stéphanie (Institut de Recherche Biomédical des Armées)

Darses Françoise (Institut de Recherche Biomédical des Armées)

Delgoulet Catherine (CNAM)

Dommes Aurélie (IFSTARR LEPSIS)

Forrierre Justine (Université de Lille SHS)

Gabaude Catherine (IFSTARR LESCOT)

Gaillard Irène (UMR 5044 CERTOP - Université Toulouse Jean-Jaurès)

Garrigou Alain (INSERM, Université de Bordeaux)

Grusenmeyer Corinne (Institut National de Recherche et de Sécurité – Nancy)

Guibourdenche Julien (AKTEN)

Macquet Anne-Claire (Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance)

Marc Jacques (Institut National de Recherche et de Sécurité – Nancy)

Marcilly Romaric (Evalab, INSERM CIC-IT 807 - Université Lille)

Morel Gaël (LabSTICC - Université de Bretagne Sud)

Navarro Jordan (EMC - Université Lyon 2)

Naveteur Janick (LAMIH-UMR CNRS 8201, INSAhdf-UPHF)

Nelson Julien (LATI, Université Paris Descartes)

Nouailles-Mayeur Anaïs (Autorité de Sécurité Nucléaire - Montrouge)

Pelayo Syvia (Evalab, INSERM CIC-IT 807 - Université de Lille)

Pellegrin Liliane (Centre d'Epidémiologie et de Santé Publique des Armées - SSA)

Rogalski Janine (CHArt, Université Paris VIII)

Safin Stephane (CNRS Télécom Paris Tech)

Salembier Pascal (UTT)

Thébault Jeanne (Université de Lille SHS)

Vacher Anthony (Institut de Recherche Biomédical des Armées)

Van de Weerdt Corinne (Institut National de Recherche et de Sécurité – Nancy)

Zouinar Moustafa (CNAM)

Conférences invitées

Trois conférences invitées auront lieu lors du prochain colloque EPIQUE 2021. Elles seront assurées par Christian BASTIEN, Christine CHAUVIN et Irène GAILLARD. Vous trouverez ci-dessous les présentations de ces conférences.

J. M. Christian Bastien, Professeur des Universités, Université de Lorraine - Metz "Retour sur les Critères Ergonomiques : 25 ans d’usage... et quoi d’autre ?"

Christian Bastien est titulaire d’une Maîtrise en Psychologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM, 1990), d’un DESS d’Ergonomie (1990), d’un DEA de Psychologie des Processus Cognitifs (1991) obtenus à l’Université René Descartes – Paris 5, et d’une thèse en Psychologie Cognitive, mention Ergonomie, qu'il a obtenue en 1996 dans cette même université. Il a obtenu son Habilitation à Diriger des Recherches à l’Université de Metz en 2008. Il est actuellement Professeur à l’Université de Lorraine – Metz et membre du Laboratoire PErSEUs (Psychologie Ergonomique et Sociale pour l’Expérience Utilisateurs, UR 7312) qu’il a dirigé de 2012 à 2021. Christian Bastien a été chercheur au Centre de Recherche Informatique de Montréal (CRIM). Ses enseignements portent sur l’ergonomie des logiciels interactifs, du Web et des nouvelles technologies. Ses travaux de recherche concernent les usages des logiciels interactifs et du Web, les méthodes de conception centrées utilisateurs, les méthodes d’évaluation ergonomique et les technologies persuasives. Il est co-auteur des "Critères Ergonomiques" avec Dominique Scapin et co-auteur de la plateforme de tests utilisateurs à distance Evalyzer (www.evalyzer.com).

L’objectif de cette conférence est de revenir sur les "Critères Ergonomiques", 25 ans après leur publication... On reviendra sur le contexte, les origines et la méthode qui leur a donné naissance, notamment les travaux de collègues comme J. Nielsen, N. Bevan, J. Vanderdonckt. Seront abordés les travaux de normalisation, et les usages qui en ont été faits, l’influence qu’ils ont eu dans le milieu universitaire et professionnel, et les nombreuses questions qui sont restées en suspens... comme leur degré de généralité, leurs relations avec la théorique (en psychologie, en ergonomie) et le rôle qu’ils pourraient jouer dans des domaines tels que l’intégration humains-systèmes.

Christine Chauvin, Professeur en ergonomie cognitive, Université Bretagne Sud (Laboratoire Lab-STICC, UMR CNRS 6285)
"La psychologie-ergonomique et l’ergonomie face aux grands défis sociétaux européens"

Les principales thématiques de recherche de Christine Chauvin sont relatives à la prise de décision et au travail d’équipe en situation dynamique ainsi qu’à la coopération humain-machine dans des systèmes fortement automatisés. Ses travaux sont appliqués au domaine des transports (maritime, aérien et automobile) et au domaine industriel (Industrie 4.0). Au cours des quatre dernières années, elle a participé à des projets de recherche portant sur l’usine du futur (ANR Humanism), le navire du futur, le déploiement d’un smartgrid ou encore les véhicules autonomes.

La structuration de l’Association ARPEGE en différentes commissions met en évidence les principales thématiques abordées par la psychologie ergonomique et l’ergonomie ainsi que leur évolution. Organisés, à la création de l’Association, autour des thèmes de la Prise de décision et de la gestion des risques, du vieillissement, du handicap et des Facteurs capacitants, et de l’Expérience Vécue de l’Utilisateur, les travaux d’ARPEGE se sont ainsi progressivement ouverts à d’autres domaines : Facteurs Humains des Systèmes du Futur, Réalité Virtuelle, Augmentée et Mixte, Nouvelles Mobilités et Déplacements, Conception pour le Développement Durable. Plusieurs de ces thématiques sont parfaitement en phase avec les grands défis sociétaux, auxquels l’Europe doit faire face et qui ont été identifiés comme prioritaires dans le nouveau programme cadre européen "Horizon Europe" lancé en janvier 2021. Cette présentation vise, plus particulièrement, à démontrer la capacité de la communauté à répondre aux défis relatifs à la flexibilité, l’efficience et l’efficacité des processus de production industrielle, à la sécurité et à la résilience des transports, aux nouvelles formes de mobilité et au développement durable. Il s’agit finalement de montrer notre capacité à accompagner des transitions industrielle, sociale, écologique et numérique.

Irène Gaillard, maître de conférences, Université de Toulouse (IPST-Cnam / Toulouse-INP)
"Penser l’organisation pour penser l’ergonomie face aux impératifs d’adaptations"

Formée à l’ergonomie à Paris Sud et Paris XIII / Cnam Paris, Irène Gaillard est maître de conférences à l’Université de Toulouse (IPST-Cnam / Toulouse-INP). Après une formation à la recherche au laboratoire « Communication et travail », elle a traité de la conception d’outils coopératifs par la simulation de l’activité. À l’université, elle s’est intéressée à la sécurité industrielle, à la santé au travail et aux rapports qui se nouent entre l’organisation au travail et l’activité. Membre du CERTOP, les liens qu’elle tisse entre activité et organisation lui ont permis de traiter de la sécurité en action, des risques professionnels dans les TPE et dans des établissements publics. Attachée au sens de l’organisation au cours de l’activité, elle est aujourd’hui vice-présidente « Qualité de Vie au Travail » à l’Institut National Polytechnique de Toulouse.

Les impératifs politiques d’adaptation s’imposent à l’ensemble de la société. Ils transforment l’ergonomie par le truchement des interactions entre théorie, méthodologie et pratique. Dans ce contexte, que fait l’organisation à l’ergonomie et qu’est-ce que l’ergonomie en fait ? L’organisation du travail est constitutive de l’ergonomie. Elle relève des règles, prescriptions, dispositifs, procédures, processus qui structurent, définissent, répartissent et coordonnent le travail. Aujourd’hui nombre de travaux sur la sécurité, les risques professionnels, les évolutions technologiques témoignent d’une réalité plus vaste où l’organisation foisonne de prescriptions floues qui se déterminent au cours de l’activité individuelle et collective. L’ergonomie traite à la fois de l’organisation « du travail » et « en action ». Celle-ci prolonge les flous constitutifs de l’organisation du travail, la produit, la développe, ou crée des situations « médiatrices » pour construire et développer l’organisation. L’organisation prend de l’épaisseur et présente une nouvelle complexité. Il revient à l’ergonomie de concevoir l’organisation du travail, mais aussi, de considérer la part organisationnelle de l’activité. Les démarches participatives, constructives, réflexives, « débatives » démocratiques se développent. L’activité des managers, des acteurs sociaux, institutionnels ou politiques est davantage prise en compte et intégrée à l’ergonomie. Enfin les disciplines voisines sont des ressources (anthropologie, sociologie…) pour penser les ressorts de l’activité en matière de création, d’innovation, d’influence et de négociation des moyens et des ressources pour l’activité.

Modalités de soumission

Les soumissions se font sous forme de résumé. Ces résumés seront structurés dans la mesure du possible en 5 points : (1) Problématique et hypothèses, (2) Milieu d’implantation et méthode(s), (3) Résultats, (4) Discussion, (5) Références.

Les propositions et soumissions finales se feront en ligne via ce lien https://epique2021.sciencesconf.org/ dans le formulaire prévu à cet effet : Template Epique2021v2.docx.

Les résumés pour les communications (20 minutes) seront de 2500 mots, c'est-à-dire 4 pages. Après acceptation, les auteurs développeront leur contribution en 8 pages A4 pour une publication dans les Actes.

Les résumés pour les communications courtes (10 minutes) seront de 2500 mots, c'est-à-dire 4 pages. Les textes définitifs de ces communications seront de 4 pages A4 pour une publication dans les Actes.

Les résumés pour les communications affichées (posters) seront de maximum 1250 mots (2 pages). Après acceptation, les auteurs développeront leur contribution en 4 pages A4 pour une publication dans les Actes.

Des propositions de thématiques pour les symposia (3 à 5 présentations sur une demi-journée). Les soumissions électroniques doivent décrire en une page le titre et les objectifs du symposium, le nom et l'affiliation du/des responsable(s) du symposium, et les titres, auteurs et résumés (300 mots minimum) des différentes contributions. Chaque contribution sera, après cette introduction d'une page, développée en 4 pages A4 pour publication dans les actes. Les propositions de symposia seront soumises directement au comité d'organisation à cette adresse : sylvia.pelayo@univ-lille.fr

Dates Importantes

Soumission en ligne des résumés des propositions de communications orales, affichées (posters) et des symposia (respectant la mise en forme Epique) :

15 janvier 2021 La deadline de soumission des contributions est étendue au 31 janvier 2021.

Notification d’acceptation :

1er mars 2021 La date de notification d'acceptation des soumissions est décalée au 5 avril 2021

Textes définitifs (respectant la mise en forme Epique) :

1er mai 2021 La date d'envoi des textes définitifs est décalée au 17 mai 2021

Les résumés, textes définitifs et inscriptions se font via ce lien : https://epique2021.sciencesconf.org/

Envoi des textes définitifs

Pour les textes définitifs, merci de suivre les consignes figurant dans le document suivant : Template Epique2021v2.docx

et de les déposer en suivant ce lien : https://epique2021.sciencesconf.org/

Modalités pratiques

Lieu

Le Colloque se tiendra en visioconférence (via zoom)