Français 

Offres Imprimer cette page

Poste IGR - Université de Picardie Jules Verne - Amiens


Posté par : Corinne Grusenmeyer,
le 04 Octobre 2018



Appel à candidature – ingénieur de recherche en ergonomie ou en psychologie ergonomique

Poste : Ingénieur de Recherche en Ergonomie ou en Psychologie Ergonomique
Dates : du 01/11/18 au 30/10/20 (24 mois)
Salaire : IGR SECONDE CLASSE échelon 6, salaire brut 2619,49€
Projet : Vertpom
Date limite de candidature : 14/10/18

Environnement :
Laboratoire : CRP-CPO : Centre de Recherche en Psychologie : Cognition, Psychisme, Organisation
Labellisation du laboratoire : EA 7273
Localisation : Université de Picardie Jules Vernes. Pôle Campus. Chemin du Thil. 80025 Amiens Cedex 1
Responsable scientifique : Emilie LOUP-ESCANDE, Maître de conférences en ergonomie

Description du sujet : Le poste s’inscrit dans le cadre du projet VERTPOM https://www.ademe.fr/vertpom. Ce
projet a pour ambition le développement de solutions technologiques au service des TEPOS (TEritoires POStitifsmodulaires). Il mobilise plusieurs partenaires : CIAC-IT, Gazelec de Péronne, Commune de Péronne, Communauté d'agglomération de St Quentin, UPJV (CRPCPO, CURAPP, MIS, LTI, LAMFA).
Mots-clés : Energies, Smart Grids, utilité, utilisabilité, acceptabilité

Missions : Les missions que l’ingénieur de recherche devra réaliser s’inscrivent dans les lots 5 et 8 :
- Tâche 5.2 : Conception ergonomique des interfaces logicielles destinées aux opérateurs.
- Tâche 8.3 : Évaluation de l’utilité, l’utilisabilité et l’acceptabilité des dispositifs technologiques in fine conçus via le recueil et l’analyse de données recueillies auprès des usagers.

Lieux d’étude et terrains : L’ingénieur recruté travaillera dans les locaux du CRP-CPO de l’UPJV. Toutefois, des déplacements réguliers seront à prévoir chez les partenaires.

Profil du candidat : Le candidat devra être diplômé(e) d’un doctorat en ergonomie ou psychologie ergonomique. Il possédera une bonne connaissance des bases de données en SHS, maîtrisera aussi bien les méthodes expérimentales, les méthodes de l’ergonomie informatique que les méthodes d’analyse de l’activité. Il sera ouvert, autonome et aura une sensibilité au développement d’une recherche partenariale et collaborative, en lien avec l’équipe et les terrains d’étude.

Pièces à fournir : Le dossier de candidature devra comporter un CV scientifique complet (contenant les communications et publications), une lettre de motivation en rapport avec le sujet, le résumé et la thèse ainsi que le rapport de soutenance de thèse. Les candidatures avec les documents demandés doivent être envoyées par courriel avec accusé de réception avant le 14/10/2018 à : emilie.loup-escande@u-picardie.fr. A l’issue de la sélection sur dossiers, une audition sera organisée au cours de la semaine du 15 octobre 2018. Les candidats retenus seront informés par courriel du lieu et de la date de celle-ci.

Lectures conseillées :

Guibourdenche, J. (2013). Préoccupations et agencements dans les contextes d’activité domestique. Contribution à la conception de situations informatiques diffuses, appropriables et énergétiquement efficaces (thèse de doctorat, Université Lumière-Lyon II, France). https:// hal.inria.fr/INRP/tel-01068697v1
Guibourdenche, J., Salembier, P., Poizat, G., Haradji, Y., & Galbat, M. (2015). A Contextual Approach to Home Energy Management Systems Automation in Daily Practices. In Proceedings of the European Conference on Cognitive Ergonomics 2015. New York, USA: ACM.
Guibourdenche, J., Vacherand-Revel, J., Fréjus, M., & Haradji, H. (2015). Analyse de contextes d’activité domestique pour la conception de systèmes diffus énergétiquement efficients. Activités, 12(12‑1). http://activites.revues.org/994.
Lassalle, J., Amelot, A., Chauvin, C. et Boutet-Diéye, A. (2016). De l’artefact à la naissance de l’instrument pour la maîtrise de la consommation d’électricité : approche ergosociologique de la genèse instrumentale des smart‑grids, Activités, 13-2. URL : http://activites.revues.org/2875 ; DOI : 10.4000/activites.2875

Retour