Français 

Offres Imprimer cette page

Offre de thèse en ergonomie, facteurs organisationnels et humain chez SERES Technologies, Marseille


Posté par : Corinne Grusenmeyer,
le 22 Juin 2018



Au sein de SERES Technologies (http://www.seres-technologies.com/fr/) spécialiste de la maîtrise des risques industriels, nous proposons en partenariat avec le Centre de Recherche en Psychologie de la Connaissance, du Langage et de l’Emotion (PSYCLE) de l’Université d’Aix Marseille (https://centrepsycle-amu.fr/) un sujet de thèse pour un candidat titulaire d’un diplôme de type Master 2 en Ergonomie, Ingénierie Facteurs Humains.
Le descriptif du sujet de thèse est proposé dans le document ci-dessous.
Nous souhaitons démarrer cette collaboration au 4e trimestre 2018.
Les candidats intéressés peuvent prendre directement contact avec Didier GARCIA
pour toute information complémentaire.


Descriptif plus détaillé de l’offre

Nom de l’entreprise : SERES TECHNOLOGIES
● Ville et code postal : MARSEILLE 13013
● Nom du laboratoire académique partenaire (si déjà connu) : Centre de Recherche en Psychologie de la Connaissance, du Langage et de l’Emotion (PSYCLÉ)
● Numéro de reconnaissance du laboratoire : Unité de recherche EA 3273
● Thématique de recherche en une phrase(sans aucun caractère confidentiel) :
Adaptation des supports destinés à l’acquisition de connaissances et de compétences techniques liées à l’exploitation d’installations, dans le secteur des industries à risques.

● Descriptif de la thématique de recherche (sans aucun caractère confidentiel) :

L’équipe Ergonomie et FOH (Facteurs Organisationnels et Humains) de SERES Technologies intervient au quotidien auprès des opérateurs qui exploitent les installations du secteur « industries à risques » (notamment dans le secteur nucléaire). Les équipes de ces opérateurs industriels sont soumises à des contraintes fortes (en termes de flexibilité, disponibilité, réactivité, efficacité, maîtrise des risques) qui obligent leurs intervenants à devoir acquérir un volume important de connaissances techniques spécifiques liées au fonctionnement de ces installations sensibles. Aujourd’hui ces connaissances sont principalement formalisées sous forme papier (réel ou numérisé en PDF). Il s’agit de documents de type référentiels techniques, règles d’exploitation, référentiels méthodologiques, procédures…

Outre la problématique de la mise à jour de ces référentiels documentaires (qui n’est pas la problématique du sujet de thèse) nous nous interrogeons sur les conditions d’acquisition de ces connaissances et leur transformation en compétences via leur mise en pratique/confrontation à la réalité du terrain. Notre questionnement concerne notamment des intervenants nouvellement recrutés, issus des générations Y et Z plus à l’aise avec la consultation d’écrans (sur smartphones et tablettes) que la lecture de nombreux documents volumineux.

Le sujet de thèse proposé par SERES Technologies est donc de comparer dans un contexte industriel à risques, l’efficience d’un processus d’apprentissage basé sur un système documentaire reposant sur support papier (ou format papier numérisé) à celui d’autres systèmes basés sur les nouvelles technologies (vidéo, réalité virtuelle, réalité augmentée...) et ce notamment pour des opérateurs nouvellement recrutés et issus des générations dites Y et/ou Z (grands utilisateurs des nouvelles technologies).

● Descriptif du poste :

Intégré dans l’équipe Ergonomie et FOH de SERES Technologies, le candidat aura en charge de développer la méthodologie permettant le recueil des données pertinentes à l’étude. Il s’agira notamment d’analyser les processus d’acquisition de connaissances actuellement en place chez les opérateurs industriels toutes catégories d’âge confondues, d’évaluer leur niveau d’efficience en définissant les indicateurs pertinents. Il faudra ensuite mener une phase d’analyse exploratoire sur l’usage des nouvelles technologies dans ce même contexte en identifiant les technologies pertinentes, et en structurant un cadre d’évaluation permettant la comparaison en termes d’efficience notamment pour les jeunes générations.

Le candidat pourra bénéficier de l’accompagnement quotidien des membres de l’équipe qui interviennent dans ce secteur industriel ainsi que des liens qui unissent l’équipe avec les exploitants ou les opérateurs industriels du secteur nucléaire.

Le candidat doit être titulaire d’un diplôme de type Master 2 en Ergonomie, Ingénierie Facteurs Humains, Ingénierie des systèmes d’information, Ergonomie des technologies numériques. Il devra disposer par ailleurs d’un fort intérêt pour le domaine industriel.
Le poste est basé à Marseille avec des déplacements à prévoir sur la France entière.

● Date de recrutement : 4e trimestre 2018

● Adresse e-mail à laquelle le candidat doit envoyer sa candidature : dgarcia@seres-technologies.com

Retour