Arpege - Offres
Français 

Offres Imprimer cette page

Offre de poste de chercheur/Post-doctorant ergonome, analyse de l’activité de conduite ferroviaire


Posté par : Corinne Grusenmeyer,
le 21 DÉcembre 2017



Chercheur/Post-doctorant ergonome, analyse de l’activité de conduite ferroviaire

Programme : Train Autonome Type de contrat : CDD
Superviseur direct : Philippe Richard (Railenium)
Encadrants scientifiques : Françoise Anceaux, Mathieu Mouchel
Localisation du poste : Valenciennes
Date disponibilité : Dès que possible
Type de contrat : CDD
Temps de travail : 12 mois
Statut : Cadre
Rémunération : 35 k€ brut annuel

Contexte
Le Centre d’essai et de recherche appliquée de la filière ferroviaire, l’IRT Railenium http://railenium.eu/fr/ a pour mission de développer par l’innovation collaborative la compétitivité des entreprises comme moteur de croissance et d’emplois. Railenium met en oeuvre des partenariats d’innovation entre les industriels (au sens large : gestionnaires d’infrastructures, opérateurs, constructeurs et ingénieries) et le milieu académique pour assurer une réponse de hautniveau aux enjeux de la filière ferroviaire.
Basé dans les Hauts-de-France, soutenu par l’État et la filière ferroviaire, et agissant en synergie avec le pôle de compétitivité i-Trans sur les transports terrestres, l’IRT est adossé à un réseau d’excellence de centres et laboratoires de recherche.

Dans sa stratégie de pilotage des programmes R&D et d’innovation, le projet TC-Rail vise la téléconduite de trains. L’objectif de ce projet, est de démontrer la capacité, en tenant compte des facteurs techniques, humains et organisationnels, de conduire un train à distance. Ce projet multidisciplinaire est porté par un consortium constitué de SNCF, Thales, Actia Telecom et Railenium. La téléconduite, coeur de ce sujet de R&D, doit répondre au principe GAME (Globalement Au Moins Equivalent) à la situation existante (conduite d’un train depuis la cabine à l’aide d’un pupitre de conduite). Dans le cadre de ce projet, Railenium pilote plusieurs lots, dont les lots 5 et 8, qui visent le développement de pupitres et d’Interfaces Homme-Machine (IHM) de téléconduite. Ces développements s’intégreront dans un démonstrateur initial (lot 5) puis final (lot 8).

Contexte du travail :
Ce post-doctorat de 12 mois s’inscrit dans le cadre du lot 5 du projet TC-Rail qui implique Railenium, SNCF et Actia Telecom. L’encadrement scientifique sera assuré par Railenium en collaboration avec le LAMIH (UMR-CNRS 8201) et la société rHesuS Consulting (société de conseil, R&D en ergonomie / FHO). Dans ce lot, les équipes ont notamment pour mission la conception d’un pupitre et des interfaces Homme-Machine de téléconduite qui s’intégreront dans le démonstrateur prévu pour février 2019. La conception du pupitre et des IHMs nécessite la prise en compte de 2 grandes familles de facteurs, les paramètres techniques et la compréhension de l’activité de conduite.
L’étude consistera donc à accompagner la conception du pupitre et des IHMs de téléconduite en tenant compte des contraintes techniques ainsi que de l’activité de conduite de train (orientée sur la conduite de Fret). Pour ce faire, le postdoctorant réalisera (1) des études portant sur l’impact de certaines technologies (contraintes techniques) sur l’activité
de conduite de train et (2) des analyses de l’activité de conduite dans le but d’accompagner les concepteurs dans la prise en compte des préconisations pour la conception (performance de téléconduite, prise en compte et traitement des informations, impact de la distance sur l’activité décisionnelle, etc.)

Missions
Le post doctorant aura pour mission de contribuer aux différentes phases du lot 5.
Ces missions porteront sur :
- L’étude de la conduite de train (orientée Fret) en vue de concevoir un environnement de téléconduite ;
- L’aide à la conception du pupitre et des IHMs (s’appuyant sur les connaissances acquises de l’activité de conduite
de train) ;
- L’évaluation du pupitre et des IHMs (impact de la distance sur l’activité initiale, amélioration possible, proposition d’études complémentaires en vue de la conception du pupitre final).

Pour cela, le post-doctorant sera amené à réaliser les actions suivantes :
- Analyse bibliographique sur la téléconduite afin d’identifier les paramètres impactants ;
- Participation à la mise en place d’entretien avec des conducteurs ;
- Analyse des données issues des observations de terrain ;
- Mise en place de protocoles expérimentaux ;
- Participation aux réunions d’avancement du projet ;
- Rédaction de livrables du projet et de publications scientifiques.

Compétences

Savoirs
Docteur en Psychologie Ergonomique ou en Ergonomie.
Compétences demandées en : analyse ergonomique du travail, activités de supervision d’environnements dynamiques, mécanismes perceptifs.
Des connaissances en ferroviaire seraient un plus.
La maîtrise de l’anglais est impérative.

Savoir être
Sens de l’initiative.
Autonomie/travail d’équipe.
Excellent relationnel.
Créativité, rigueur, organisation.
Capacité d’autoformation.
Esprit de synthèse, réactivité.
Disponibilité (des déplacements à prévoir).
Excellentes capacités rédactionnelles.

Les candidatures (lettre + CV) sont à adresser dans les plus brefs délais par courrier électronique, sous la référence VN-2017/46, à : sebastien.lefebvre@railenium.eu, philippe.richard@railenium.eu

Retour