Français 

Offres Imprimer cette page

Offre de stage IHM et attention en conduite, Université Toulouse Jean Jaurès


Posté par : Corinne Grusenmeyer,
le 20 DÉcembre 2017



SUJET DE STAGE - IHM et attention en conduite

Objet du stage

L’objectif du stage est une introduction à un projet de recherche collaborative entre Renault et le laboratoire CLLE, sous la forme d’un contrat de thèse CIFRE, sur les IHM et l’attention en conduite sur des véhicules automatisés. Il s’agira durant la période de stage de mener un état de l’art d’une part sur l’attention, la charge mentale, le contrôle et la conscience (en lien avec l’utilisation des IHM au volant) et d’autre part sur les différentes interfaces d’information et d’alerte disponibles sur les véhicules actuellement disponibles (de niveau 2,
voire 3). Il s’agira ensuite de réaliser une observation systématique (expérimentale) sur le comportement visuo-attentionnel des conducteurs en interaction avec les IHM intégrées au véhicule, par le biais de l’utilisation de lunettes oculométriques. Et enfin, il conviendra de mener à bien la réflexion et l’élaboration sur papier d’un protocole expérimental permettant d’évaluer tant objectivement que subjectivement l’interaction du conducteur avec une
interface d’information/d’alerte en conduite.

En détail, les activités menées dans le cadre du stage seront les suivantes :
1. Etat de l’art sur IHM et attention au volant.
Cet état de l’art devra aborder les questions suivantes : modalités d’interfaçage perceptives (visuelles, sonores, haptiques), capacité attentionnelle sollicitée (focalisée, divisée, centrale ou diffuse), charge mentale générée, intelligibilité de l’interfaçage pour le conducteur, niveau de conscience de l’information/alerte du système. La revue de la littérature s’étendra à d’autres domaines que l’automobile (aéronautique, web notamment) afin de mieux comprendre les mécanismes attentionnels impliqués dans l’interaction avec des IHM.

2. Observation expérimentale sur le comportement visuo- attentionnel du conducteur au volant, en présence de signaux d’information ou d’alerte.
Un oculomètre sera utilisé pour collecter des données auprès d’environ 25 conducteurs. Les hypothèses de l’observation expérimentale seront élaborées avec l’aide d’experts, en roulage. Il conviendra de définir le protocole, réaliser les passations, traiter les
données, et tirer des conclusions sur les mécanismes attentionnels en conduite.

3. Elaboration d’un protocole expérimental, visant à étudier l’impact d’une interface visuelle
d’un système d’aide à la conduite sur les mécanismes attentionnels et la
construction de la conscience de la situation que permet l’interface (permettre
de comprendre ce que fait le système).
Le système à étudier sera précisé en cours de stage. La durée du stage ne permettra pas de mener à bien le test ; le but de cette activité est de comprendre les problèmes qui seront
à traiter dans le cadre de la thèse.

Conditions pratiques : 3 déplacements au Technocentre (78) sont à prévoir, ainsi qu’une période de test de 2 semaines

Encadrement : Céline Lemercier & Loic Caroux.
Responsable oculométrie : Pierre-Vincent Paubel
Contact Renault : Sabine Langlois

Rémunération : indemnités minimales de stage
Durée de stage : 6 mois

Les candidatures doivent contenir un CV et une lettre de motivation, et doivent être envoyées à Céline Lemercier celine.lemercier@univ-tlse2.fr et Loïc Caroux loic.caroux@univ-tlse2.fr

Retour