Français 

Annonce Imprimer cette page

Offre de stage de M2 Psychologie : Impact de l’information sur le comportement des passagers des transports en commun en situation perturbée, IFSTTAR, Marne la Vallée


Posté par : Corinne Grusenmeyer,
le 29 Novembre 2017



Offre de Stage en Master 2 Psychologie : Impact de l’information sur le comportement des passagers des transports en commun en situation perturbée

Tuteur IFSTTAR : Sonia Adelé, Chargée de recherche en psychologie, titulaire du titre de psychologue.

Contexte du stage :

L’IFSTTAR est un institut de recherche public qui conduit des travaux de recherche finalisée et d’expertise dans les domaines des transports, des infrastructures, des risques naturels et de la ville. Il compte 1094 agents sur 6 sites en France.

Le stage se déroulera à l’IFSTTAR et sera co-encadré par un chercheur du laboratoire GRETTIA et un chercheur du laboratoire LPC.
Le laboratoire GRETTIA, partie prenante du département Composants et Systèmes, est basé à Marne-la-Vallée. Il étudie notamment la mobilité des individus et les conditions d’acceptabilité fonctionnelle et sociale des nouveaux services de transport. Fondamentalement pluridisciplinaire, il réunit notamment des compétences en statistiques, analyse de données massifiées, mathématiques appliquées, informatique, sciences humaines et sociales (psychologie et ergonomie).

Le laboratoire LPC, partie prenante du département Aménagement, Mobilités et Environnement, est basé à Versailles-Satory. Il étudie les déterminants psychosociaux et cognitifs des comportements des usagers des systèmes de transport. Il réunit des compétences en psychologie et ergonomie.

Le stage proposé s’inscrit dans le cadre d’un projet collaboratif impliquant notamment l’IFSTTAR, Île-de-France Mobilités (ex STIF), SNCF et l’Institut de Recherche Technologique SystemX. L’objectif du projet IVA est de proposer des outils d’analyse, de modélisation et de visualisation en vue de :
- modéliser et prévoir les flux des voyageurs dans le réseau de transport Francilien. Il s’agit de mieux qualifier les systèmes de transport en commun en termes de fréquentation et de congestion ;
- mieux connaître les usagers et leur comportement de mobilité en situation perturbée et l’influence de l’information voyageurs sur ces comportements.

Contenu du stage :

L’objectif de ce stage est de tester une méthodologie pour étudier l’impact de l’information sur le comportement des voyageurs réguliers des transports en commun lorsqu’ils sont confrontés à une perturbation. Différents déterminants qui ont été mis en évidence par les études existantes seront particulièrement étudiés :
• Le contenu de l’information et son interprétation
• La source d’information et sa perception
• L’observance du passager
• Le moment de réception de l’information au cours du déplacement
• La situation de perturbation constatée par le voyageur
• Le contexte (pourquoi on se déplace)
• Les caractéristiques du voyageur

Après une brève analyse de l’état de l’art, vous aurez à concevoir et à tester une méthodologie couplant questionnaire et entretien d’explicitation sur un petit échantillon de volontaires. Vous serez ensuite amené(e) à analyser les résultats et à rédiger un rapport de stage.
Plus particulièrement, l’état de l’art portera sur 1/ l’usage des journaux de bord pour la mise en évidence de l’activité réelle afin de faire des préconisations (écueils à éviter, bonnes pratiques), 2/ le lien entre information et comportement.
L’ensemble du travail sera réalisé en collaboration avec les chercheurs impliqués dans le projet.

Quelques références :

Adelé, S., & Tréfond, S. (2016). Understanding and modelling the passengers' behaviour in disturbed multimodal transport system. Proceedings of ICTTP 2016, Brisbane, Australie.
Chorus, C. (2012). What about behaviour in travel demand modelling? An overview of recent progress. Transportation Letters, 4(2), 93-104.
Grison, E., Gyselinck, V. & Burkhardt, J.-M. (2016). Exploring Factors Related to Users’ Experience of Public Transport Route Choice: Influence of Context and Users profiles. Cognition, Work & Technology, 18, 287–301. DOI : 10.1007/s10111-015-0359-6
Lefrançois, D. (2014). Ethnographie des transports urbains et périurbains. consulté à l’adresse : http://orderinf.eu/wp-content/uploads/2014/06/Lefrancois-ethnographie-transports-rapport-final.pdf
Martin, A., Adelé, S., & Reutenauer, C. (2016). Stratégies du voyageur : analyse croisée d'entretiens semi-directifs. Actes du colloque JADT 2016, Nice, France.

Modalités pratiques :

Vous serez intégré(e) pour un stage de 5 à 6 mois environ selon un calendrier à convenir, avec un démarrage au premier semestre 2018.
Vous serez principalement basé(e) à Marne la Vallée à l’adresse suivante :
IFSTTAR – GRETTIA
14 – 20, bd Newton
Cité Descartes, Champs sur Marne
F 77447 Marne la Vallée cedex 2
Au moins une fois par semaine, vous serez amené(e) à vous rendre sur le site IFSTTAR de Satory.
25 Allée des Marronniers
F-78000 Versailles

Gratification :

25,20 euros/jour de présence + prise en charge de 50% des frais de transport en commun entre l’IFSTTAR et le domicile + aide financière pour les repas.

Profil recherché:

En Master 2 en Psychologie. Bonne maitrise des méthodologies de recherche en psychologie et/ou ergonomie et des outils d’analyse statistique. Une connaissance des méthodes d’entretien d’explicitation et d’analyse de corpus serait un plus. Aptitudes à communiquer oralement et à l’écrit. Rigueur, capacité d’analyse, autonomie, curiosité.
Goût pour la recherche et envie de poursuivre par une thèse sur le sujet.

Pour postuler :

Envoyer un CV, une lettre de motivation et un exemple d’un travail d’analyse d’entretiens/de questionnaires réalisé (travail scolaire, stage précédent...) à Corinne Dionisio : corinne.dionisio@ifsttar.fr en mettant en copie Sonia Adelé : sonia.adele@ifsttar.fr

Les entretiens avec les candidats auront lieu à l’IFSTTAR de Marne-la-Vallée dont l’adresse est précisée ci-dessus.

Retour

Offre de stage M2 – Ergonomie des interactions humain-robot, Laboratoires CLLE & LAAS, Toulouse | Journée d'étude de la commission « Concevoir pour le Développement Durable » d'ARPEGE le 12 décembre 2017